Jot Fau

Jot Fau (°1987, BE)
Vit & travaille à Bruxelles (BE)

Available works
Baton 7
Veld
Qui accompagne II
Op gelijke voet
Gallery exhibitions
The tables turned
-
Biography

Née en Belgique en 1987, vit et travaille à Bruxelles.
Diplomée d’un Master à l’École Supérieure des Beaux Arts et de Design de Marseille Méditerranée.

Le travail aborde des questions d’identité, de faire et de devenir, d’expédition et de recherche. De demeurer et de renaître.
De départ sans pour autant arriver.
Jot Fau se considère être un Arlequin (1) Le corps du travail l’est aussi. Ses formes très variables vont de la sculpture à l’installation, l’objet, le dessin, la vidéo, la poésie, la photo, le son et le textile – Son intérêt pour le textile se déploie lui aussi dans des formes multiples. Depuis un certain nombre d’années elle imagine et conçoit des vêtements uniques et sculpturaux ainsi que des costumes pour le théâtre, la performance et la danse.
Toutes ces formes naissent d’une seule montagne de matière dans laquelle elle creuse.

(1) L’arlequin vêtu de son manteau fait de bouts et de bribes, est l’image même du multiple et de la multitude. Il fait partie d’aucune communauté, mais très légèrement, il fait parti de toutes les communautés.
– Michel Serres, Le tiers instruit, 1992.

Text

La pratique de Jot Fau s’enracine dans le mythe des origines, considéré à la fois comme moteur de l’activité créatrice et principe libérateur de l’individu par la modernité. S’identifiant plus volontiers à Joseph Beuys qu’à Louise Bourgeois par son approche des matériaux aux vertus thérapeutiques, Jot Fau privilégie la rencontre hasardeuse du vivant et de l’inanimé. Elle célèbre à travers ses installations, mêlant sculptures et performances, artisanat et textile, la communion entre l’art et la vie.

Ses œuvres tendent à raviver une charge émotionnelle et une histoire enfouies au creux des matières qu’elle collectionne en vue de leur donner une seconde vie. Elles mettent en exergue des gestes qui nouent, relient des entités distinctes et induisent l’idée de réparation.
Qu’il s’agisse de broder un poème d’amour sur une couette-étendard ou de nourrir les spectateur.trices grâce à une veste compartimentée garnies de chou et de riz, le soin apporté à l’autre est au cœur de ces récits convoquant aussi bien la sphère de l’intime que celles de la domesticité et de la maternité.

Outre la dimension sensuelle des objets crées - qui sont les supports sensibles d’une recherche sur la mémoire et le temps - l’œuvre de Jot Fau est également traversée par des réflexions sur la fluidité du genre et l’érotisme, la rendant poreuse aux interprétations vis-à-vis des enjeux socio-politiques du monde actuel.

Septembre Tiberghien

Groot Park 2, 3360 Lovenjoel
art@whitehousegallery.be
+32 473 391 478
Heures de visite
Ven-Sam-Dim 14h-18h
et sur rendez-vous